Art africain

Arts africains : exposer sans mépriser

À Paris et à Zurich, deux expositions concomitantes révèlent deux approches muséales diamétralement opposées des collections d’œuvres classiques africaines. Contrairement à ce que beaucoup pensent, un musée n’est pas un empilement plus ou moins ordonné d’œuvres, d’objets, d’artefacts. Un musée est un lieu de dialogues, un lieu de rencontres, un lieu d’histoires.

Comme l’écrit brillamment l’essayiste et commissaire d’exposition portugais António Pinto Ribeiro dans Peut-on décoloniser les musées ? (éd. Fondation Calouste Gulbenkian), ces derniers sont en réalité des « dispositifs narratifs » aujourd’hui confrontés au fait de « devoir être postcoloniaux ». C’est-à-dire, au minimum, d’intégrer dans leurs mises en scène un regard sur les pratiques coloniales qui ont présidé à leur construction.(source: Jeune Afrique)